Depuis 1976, la bibliothèque diocésaine est installée à Meaux, plus précisément sur la place de l’ancienne abbaye de Chaage, en plein cœur de la nef de la chapelle construite en 1936 pour le Grand Séminaire (elle n’a pas déménager depuis).

La bibliothèque est placée sous la direction de Guillaume Briçonnet, l’évêque de Meaux de 1516 à 1534. Elle conserve au début du XIX ° siècle des milliers de livres anciens en provenance des saisies révolutionnaires.

L’origine de la bibliothèque diocésaine

En 1961, après la fermeture du séminaire, le « Jouarre » ou l’évangéliaire du IXe siècle retourna directement à son lieu d’origine tandis que les 3 000 pages manuscrites de Bossuet sont mises en perpétuation dans un dépôt de la Bibliothèque Nationale.

Pendant cette dispersion, les manuscrits et les livres du musée diocésain dit « des amis de Bossuet » furent classés à la bibliothèque municipale. Les chanoines Demaison et de Sinety effectuèrent un classement des auteurs. Le frère Jean-Baptiste Molin continua ce classement par un fichier matières. La bibliothèque fut déjà ouverte au grand public bien que l’accès fût difficile, sans éclairage ni chauffage. Le Père Guitteny continua le service après le départ de Jean-Baptiste Molin, en 1989.

Histoire de la bibliothèque diocésaine

En janvier 1993, la bibliothèque subit une grande perte d’ouvrages suite à la rupture des canalisations des étages. Quelques années plus tard, l’association Guillaume Briçonnet a effectué une reconstitution générale afin de sauver et conserver les archives.

Pour ce faire, de nombreux bénévoles de la région et de Meaux tels que la « fraternité de Marie » de Bois-Le-Roi ou l’entreprise de formation Agroform de Meaux participèrent au reclassement et au séchage. Malgré la perte d’une certaine quantité et qualité d’un grand nombre de livres, la bibliothèque diocésaine reste ouverte au public. Pour la mise en marche de cette richesse culturelle, le diocèse n’a pas eu les moyens financiers nécessaires. Cependant, l’association Guillaume Briçonnet, grâce à l’aide des bénévoles, assure la gestion de la bibliothèque. Tous les matins, elle accueille des visiteurs passionnés de lectures.

Les contenues et les fonds de la bibliothèque diocésaine

La bibliothèque diocésaine possède plus de 75 000 volumes en tout, environ 3500 en fonds local et environ 3200 en fonds ancien. Vous n’y trouverez aucun livre sur le métier de déménageur https://www.demenageur.com/ . De plus, elle expose plus de 600 dossiers manuscrits. Dans le fonds, elle conserve certaines pièces précieuses au « Trésor » à savoir les incunables, les livres et manuscrits du XVI ° et XVII ° siècles dont la majorité des éditions sont originales de Bossue. Ou pour un voyage en chine visachine.fr

Concernant le fonds de sciences religieuses, des ouvrages usuels comme les grands dictionnaires, les encyclopédies ecclésiastiques, les patrologies grecques et latines et les collections Sources chrétiennes y sont exposées. En visitant la bibliothèque diocésaine, les visiteurs découvrent des ouvrages sur la spiritualité, la théologie dogmatique et la morale. Enfin comprendre l’assurance vie lassurancevie.fr Les livres se portent également sur des histoires religieuses, des droits canoniques, des philosophies, des arts religieux et des littératures chrétiennes. Pour visiter la Bibliothèque diocésaine, elle est ouverte à tous du lundi au samedi matin sous prise de rendez-vous.